Actualités
  • Recent Posts


    Ministère : Réforme de la PAC 2014-2020

    Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la for&ec...


    [En savoir plus]


    Chine : Inauguration de la 1ère Maison Sud Ouest France

    Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional d’Aquitaine en charge de...


    [En savoir plus]


    Planete-Bordeaux : Le nouveau site Internet !

    Le Syndicat des appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, plus numériquement connu ...


    [En savoir plus]
  • Etude : Les vignerons Français et Américains sur la toile

    mars 22, 2012

    ABLE Social Media est une agence marketing franco-américaine basée à New-York et spécialisée dans la promotion des vins français aux Etats-Unis. Cette agence crée des campagnes marketing créatives sur Internet et les réseaux sociaux dans le but d'accroître la visibilité et les ventes de vins français aux Etats-unis.

    Du 1 au 31 décembre 2011, ABLE Social Media a fait parvenir une enquête par mail à plus de 8 000 vignerons issus de toutes les régions viticoles de France et des Etats-Unis. 285 vignerons américains et 243 vignerons français y ont répondu, pour un total de 528 répondants.
    L'objectif de cette enquête est de comparer la manière dont les vignerons français et américains utilisent les nouvelles technologies. Quelle présence en ligne affichent-ils ? Quels bénéfices retirent-ils de leur stratégie marketing online ?

    Quand 94 % des vignerons américains interrogés sont présents sur le réseau social Facebook, seuls 53 % des vignerons français utilisent ce réseau populaire. La tendance est identique avec les réseaux sociaux Twitter et YouTube. 47 % des utilisateurs américains de Facebook affirment que ce réseau leur permet de générer des ventes, contre 9 % des vignerons français. De même, 72 % des vignerons américains vendent leur vin par le biais de leur site Internet, contre seulement 36 % des vignerons français.

    Aux Etats-Unis, Facebook apparaît comme le réseau social qui permet le plus de générer des ventes (48 % pour Facebook, 28 % pour Twitter). En revanche, Twitter apparaît plutôt comme un outil permettant de capter l'attention des médias, d'augmenter sa notoriété (53 % pour Twitter, 32 % pour Facebook). Néanmoins, ces 2 réseaux sociaux permettent de créer une relation avec le consommateur, lui faire connaître ses produits, son entreprise et le mener à se rendre à la propriété.

    En 2012, la plupart des vignerons français et américains envisagent d'augmenter leur activité, leur visibilité, leur présence sur Facebook et d'autres réseaux sociaux sur Internet, faisant de cette année, l'année du réseau social pour l'industrie vitivinicole !

    Du 6 au 25 mai 2010, ABLE Social Media avait mené une première enquête Internet envoyée par mail à 8 000 vignerons en France. 532 d'entre eux y ont répondu : 20 % sont des vignerons issus de la région Bourgogne/Beaujolais, 20 % du Languedoc-Roussillon, 15 % de Bordeaux, 15 % de Loire, 11 % de la Vallée du Rhône, 6 % de Provence/Corse, 6 % du Sud-Ouest, 4 % d'Alsace, 3,6 % de Champagne.

    Quelques chiffres issus de l'enquête de 2010 :

    - 41 % des vignerons français interrogés exportent leur production en Europe, 31 % aux Etats-Unis/Canada et 23 % en Asie
    - 84 % des interrogés ont un site Internet, dont 63 % sont traduits en anglais
    - Seulement 13,6 % des interrogés ont un blog
    - Seulement 14 % des interrogés disent maîtriser et connaître les réseaux sociaux de type Facebook, Twitter, Vinogusto… et les avoir intégrés dans leur stratégie marketing depuis au moins plusieurs mois. A l'inverse, 37 % en ont seulement entendu parler et n'y comprennent pas grand chose
    - 41 % ont une page Facebook, 15,5 % ont un compte LinkedIn, 9 % un compte Twitter
    - Les réseaux sociaux dédiés au vin préférés des vignerons français sont : Vinogusto (15,5 %), CellarTracker (7,8 %) et Snooth (6 %). A noter que 59 % des interrogés ne sont pas référencés sur ce type de plateforme
    - Les bénéfices principaux envisagés par les interrogés concernant les réseaux sociaux sur Internet sont de pouvoir dialoguer avec le consommateur qui commente les vins et questionnesur le vignoble (23,4 %), de générer des visites à la propriété (20,3 %) et de créer un buzz sur le lancement d'une nouvelle cuvée ou d'un nouveau millésime (15,3 %).

    Pour télécharger les résultats complets de l'enquête 2011, cliquez ci-contre : (3,4 Mo) (version anglaise)

    Pour télécharger la synthèse de l'enquête 2010 en français, cliquez ci-contre : (2 Mo) 


    Contact :
    ABLE Social Media Marketing
    Pierrick Bouquet – Président 
    pierrick@ablesocial.com

    Source :
    ABLE Social Media Marketing, "Social Media Marketing in the American and French wine industry in 2011", Janvier 2011



    0 commentaire



    Postez vos commentaires !

       

    Votre commentaire :