Actualités
  • Recent Posts


    Ministère : Réforme de la PAC 2014-2020

    Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la for&ec...


    [En savoir plus]


    Chine : Inauguration de la 1ère Maison Sud Ouest France

    Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional d’Aquitaine en charge de...


    [En savoir plus]


    Planete-Bordeaux : Le nouveau site Internet !

    Le Syndicat des appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, plus numériquement connu ...


    [En savoir plus]
  • Agreste : Profil des agriculteurs bio

    juin 19, 2012

    Agreste Primeur, vient de publier sa fiche N° 284 (juin 2012) intitulée : "Des agriculteurs bio diplômés, jeunes et tournés vers les circuits courts".

    Pour télécharger la fiche complète, cliquez ci-contre : (824 Ko)

    En 2009-2010, l'agriculture biologique concerne 3,5 % des exploitations françaises. Ce mode de production est plus consommateur de travail, à l’exploitation, quels que soient les produits concernés. Ces exploitants pratiquent davantage la transformation à la ferme et la commercialisation en circuit court.

    Pour la campagne 2009-2010, près de 18 000 exploitations ont une production végétale ou animale certifiée bio, appelées par la suite exploitations bio, en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer (Dom). En moyenne, une exploitation bio a les quatre cinquièmes de ses parcelles certifiées bio. Les régions les plus importantes en part d'exploitations bio sont Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), la Corse et le Languedoc-Roussillon avec respectivement 7,1 %, 6,8 % et 6,2 %. Les Dom ont encore une part faible d'exploitations bio (0,3 % en moyenne) mais les installations et les conversions y sont plus récentes qu'ailleurs, en essor depuis 2007.

    Au sommaire de cette fiche :
    - Les prairies majoritaires dans la SAU bio…
    - … de forts écarts entre production…
    - … et une part de cheptel plus importante d'ovins et caprins
    - Plus de bio chez les producteurs de fruits et légumes
    - Des exploitations bio surtout de taille moyenne
    - Plus de diversification et de vente en circuits courts
    - Des exploitants plus jeunes et plus formés
    - Un volume de travail à l'exploitation plus élevé…
    - … également pour les exploitations pratiquant la diversification
    - Des structures juridiques différentes du conventionnel selon la production


    Source :
    Agreste Primeur, 
    "Des agriculteurs bio diplômés, jeunes et tournés vers les circuits courts", Fiche N°284, Juin 2012.

    Contact :
    Agreste – Service de la statistique et de la prospective
    Directrice de la publication : Fabienne Rosenwald
    12, rue Henri Rol-Tanguy – TSA 70007
    93555 Montreuil-sous-bois cedex
    Tel : 01 49 55 85 85



    0 commentaire



    Postez vos commentaires !

       

    Votre commentaire :