Actualités
  • Recent Posts


    Ministère : Réforme de la PAC 2014-2020

    Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la for&ec...


    [En savoir plus]


    Chine : Inauguration de la 1ère Maison Sud Ouest France

    Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional d’Aquitaine en charge de...


    [En savoir plus]


    Planete-Bordeaux : Le nouveau site Internet !

    Le Syndicat des appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, plus numériquement connu ...


    [En savoir plus]
  • IPSOS : Profils et habitudes des amateurs de vin

    novembre 15, 2012

     

    L'enquête "Qui sont les amateurs de vin ? Profils et habitudes" a été réalisée par Ipsos pour Lavinia en octobre 2012 et dresse leprofil des amateurs de vins, à savoir les 10 % de Français, acheteurs et consommateurs de vins et de champagne qui se déclarent "bons" ou "très bons" connaisseurs de vins.

     

     

     

     

    Visionnez la vidéo d'analyse !


    De l'achat à la consommation, pour eux un seul mot d'ordre : le plaisir.
    Acheter du vin est un plaisir, pour neuf amateurs sur dix, et même un rituel, pour un sur cinq. Le choix d’un point de vente est ainsi guidé par une recherche sensorielle : les amateurs attachent de l’importance à une ambiance agréable (« très importante » : 29% de citations) et à la possibilité de déguster sur place (très importante pour 46% d'entre eux). De fait, 71% des amateurs participent régulièrement ou de temps en temps à des dégustations (contre 36% sur l'ensemble des acheteurs-consommateurs).
    Cette notion de plaisir se retrouve aussi dans une consommation plus fréquente et plus diversifiée que la moyenne. Les amateurs consomment du vin « sans raison particulière, juste pour le plaisir » (39% de citation contre 23% en moyenne), chez eux (94%), au restaurant (90% contre 74% en moyenne) voire dans un bar à vins (18% vs 9%). Ils en consomment à l’apéritif entre amis (63% vs 49%), mais également seul, pour près d'un sur quatre (23%). Pour eux, boire du vin est un moment pour soi : « le vin, j’aime prendre mon temps pour le déguster » selon 40% des amateurs (contre 24% de citations en moyenne).

    En connaisseurs éclairés, les amateurs démontrent une grande assurance dans leurs choix de vins
    L'étude montre par ailleurs que la connaissance en vins est un pilier du plaisir à la consommation : plus de la moitié des amateurs considèrent en effet qu’il est nécessaire d’être connaisseur pour apprécier le vin.
    Forts de cette expertise, l'achat d'une bouteille ne se fait pas au hasard : 48% déclarent qu’avant l’acte d’achat, « je savais que j’allais acheter du vin et je savais lequel ». Ce faisant, seuls 36% des amateurs reconnaissent une dimension "découverte" dans l’achat du vin. Les amateurs ne formulent pas non plus d’attente spécifique quant aux conseils et aux recommandations sur le point de vente. Ils sont également peu sensibles à la prescription des guides et revues spécialisés, qu’ils connaissent globalement bien mais ne lisent pas.

    Des amateurs qui oscillent entre sophistication et classicisme
    Les amateurs manifestent une vraie culture du vin.
    Concernant le choix du point de vente, les amateurs attachent une grande importance au respect des critères de conservation du vin (64% estiment que c'est un élément très important, contre 49% en moyenne). Par ailleurs, 86% d’entre eux déclarent qu’ils savent « combien de temps il faut garder les bouteilles pour les boire au meilleur moment » (vs 48% en général).
    Si près de 2/3 d’entre eux achètent habituellement du vin en caisses de 6 bouteilles, 40% achètent également du vin en bag-in-box / cubi. Pour autant, les amateurs sont prêts à mettre le prix pour acheter mieux: près d’un amateur de vins sur 3 envisagerait de payer plus de 50 euros pour une bouteille de vin (vs 16% des acheteurs en général).
    Ils adhèrent également à certaines convenances, sans se différencier des acheteurs en général : «Il n’y a pas de bon vin sans bon plat qui va avec » (54% tout à fait ou assez d’accord), « Lorsque j’offre du vin, j’offre toujours un grand cru » (37%), « J’aime boire du rouge avec du poisson » (19%).
    Par ailleurs, les amateurs sont précurseurs de certaines tendances émergentes.
    On constate que le Bourgogne est en vogue : 61% des amateurs ont acheté du Bourgogne au cours des 12 derniers mois (contre 42% en moyenne). Plus d'un amateur sur cinq (22%) a aussi acheté un vin étranger ; 21% jugent qu'ils sont d'un meilleur rapport qualité / prix que les vins français.

    Pour télécharger les résultats complets de cette enquête, cliquez ci-contre ou lisez-les ci-dessous : (1,8 Mo)
    Qui sont les amateurs de vin? Profil et habitudes

     


    Contact :
    IPSOS – Doan-Ahn Pham (Directrice d'Etudes chez IPSOS Marketing)
    01.41.98.91.80 – doan-anh.pham@ipsos.com

    LAVINIA – Yannick Branchereau
    01.42.97.20.20 – ybranchereau@lavinia.com

    Source :
    Ipsos-LAVINIA, "Profil et habitudes des amateurs de vin", le 24 octobre 2012 par D. Pham



    0 commentaire



    Postez vos commentaires !

       

    Votre commentaire :