Actualités
  • Recent Posts


    Ministère : Réforme de la PAC 2014-2020

    Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la for&ec...


    [En savoir plus]


    Chine : Inauguration de la 1ère Maison Sud Ouest France

    Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional d’Aquitaine en charge de...


    [En savoir plus]


    Planete-Bordeaux : Le nouveau site Internet !

    Le Syndicat des appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, plus numériquement connu ...


    [En savoir plus]
  • Usages

    Atelier : Équipements et usages numériques dans les exploitations agricoles en Aquitaine

     

    Dans le cadre de la réalisation d'un Livre Blanc "Agriculture et Numérique en Aquitaine", des ateliers thématiques de réflexion sont mis en place. Ces rencontres, qui auront lieu de février à mars 2012, réuniront des professionnels du secteur agricole, institutionnels et chercheurs.

    Pour télécharger le document d'introduction aux ateliers, cliquez ci-contre : (1,2 Mo)



    1e session : le 17 février 2012, de 9h30 à 12h00 (Conseil Régional Aquitaine)

    Pour réfléchir aux apports des technologies numériques dans l’agriculture nous souhaitons revenir aux pratiques et à la réalité des agriculteurs. L’atelier s’orientera autour de 3 types de pratiques numériques.

    Questionnement principal :

    Quelles nouvelles opportunités portées par le numérique en agriculture ?

    3 axes de réflexion :
    1. Des usages contraints : Quelles sont les pratiques numériques « imposées » aux agriculteurs aujourd’hui ? Quelles sont celles qui le seront demain ? Nous pourrons citer ici les pratiques de traçabilité, d’enregistrement PAC, etc. et en relever d’autres…
    Il s’agira de relever ce qui est dès aujourd’hui et deviendra demain, « incontournable », pour tous, ou pour certains. Nous pourrons également nous demander si face à ces obligations, les agriculteurs pourront déléguer ou seront contraints d’utiliser eux-mêmes le numérique.
    2. Des expériences réussies : Dans cet échange nous pourrons revenir sur des exemples d’expériences réussies d’appropriation de dispositifs numériques non obligatoires, qui amènent de la valeur ajoutée aux exploitants. Il s’agira de s’interroger sur les pratiques (voir plus haut) et les conditions dans lesquelles les avantages apportés par l’usage du numérique sont majeurs et peuvent être déterminants pour ceux qui le maîtrisent.
    3. Des pratiques inédites : Les membres de l’atelier pourront s’interroger ici sur des pratiques innovantes possibles, à inventer, dont pourraient tirer parti, les agriculteurs dans les différents champs de leurs pratiques (information, communication, commercialisation, production, gestion).

     



    2e session : le 19 mars 2012, de 9h30 à 12h00 (lieu à définir)
    Ce deuxième atelier s’intéressera aux difficultés et aux freins à l’usage du numérique en agriculture ainsi qu’aux moyens et pistes d’actions à mobiliser pour lever les obstacles (à différents horizons).

    Questionnement principal :

    Quels freins et quels leviers au développement des TIC en agriculture ?

    2 axes de réflexion :
    1. Les leviers : Le dispositif actuel d’accompagnement de l’agriculture est-il en mesure de lever les freins repérés ? Quels seraient les nouveaux leviers à mobiliser ?
    2. Les freins : Si les atouts liés au numérique sont plutôt bien connus, les difficultés engendrées sont, en revanche, peu débattues. 
    Nous pouvons d’ores et déjà, lister un certain nombre de « freins » repérés sur le terrain. Les membres de l’atelier pourront débattre de cette liste et la compléter